fbpx
BRETONS DU MONDE

LE BRETON DE LAPONIE

Une web-série événement

Vivez avec moi un voyage incroyable au-delà du cercle polaire, à la rencontre de Guillaume, un Lorientais vivant en Laponie suédoise.

Là-bas, il travaille auprès du peuple Sami, le dernier peuple indigène d’Europe. Un peuple pour qui le renne est la clef de voûte d’une tradition ancestrale.

À la découverte de la culture Sami

Partons à la rencontre de Guillaume, un breton originaire de Lorient qui travaille aux côtés des Samis, au musée Siida, à Kiruna au Nord de la Suède. Il fait découvrir la culture de ce peuple et travaille auprès des rennes tout au long de l’année. 

Aujourd’hui, tous les rennes de Laponie appartiennent aux Samis. Ce sont ces derniers qui décident quand les déplacer et comment les nourrir. Ils leur permettent de subvenir à leurs besoins (Vêtements, artisanat, fabrication de couteaux, viande, …). 

La température peut varier de -40 °C en hiver (à l’intérieur des terres) à +27 °C l’été. Je peux vous dire que ça caille ! Ça gèle même les poils du nez !

Avec le réchauffement climatique, l’hiver, les températures peuvent passer de -20 °C à 0 °C en seulement quelques heures. La neige se transforme en glace et les rennes ne peuvent plus trouver leur nourriture par eux-mêmes, le lychen qui se trouve sous la neige. Une situation particulièrement problématique car si les rennes disparaissent, le peuple Sami s’éteindra… 

D’ailleurs, l’argent récoltée grâce au tourisme sert uniquement à financer le nourrissage de ces animaux. Une preuve de leur attachement et leur respect !

Le sledding, un traîneau tiré par les Rennes

Première mission de la journée pour Guillaume, chevaucher son scooter des neiges pour vérifier que le chemin est propre et sans danger pour les balades touristiques. Soyez rassurés, aucun risque de tomber dans une crevasse, Guillaume y tombera avant vous ! 

Ces balades peuvent se faire à bord de traîneaux en bois tirés par des rennes. Une manière fun et ludique pour les Samis de faire découvrir leurs traditions, appelée sledding. Et c’est réussi! Il faut crier comme un cow-boy pour le rennes ne s’arrêtent pas… Une expérience surprenante…

Direction le Lavuu, habitat traditionnel des Samis, avec Anna, représentante du gouvernement dont la mission est de transmettre sa culture. L’ambiance y est cosy et intimiste, propice aux échanges autour d’un bon feu de bois. 

Les Samis, le peuple autochtone de la Laponie

Mais qui sont ces Samis ? 

Le Père Noël n’est pas le seul à vivre en Laponie ! Le peuple autochtone sont les Samis, dernier peuple indigène d’Europe, dont le mode de vie nomade est fondé sur la transhumance des troupeaux de rennes sauvages et le respect de la nature. Ils sont aujourd’hui entre 75 000 et 85000. Ne les appelez « lapons » … En suédois, ce terme est péjoratif. Il signifie « porteur de haillons ». 

Leur arrivée daterait d’il y a au moins 6000 à 7000 ans. La domestication des rennes sauvages a quant à elle débuté il y a environ 2000 ans. Cette dernière a évolué progressivement et ce n’est qu’au XVIème siècle que la migration des Samis avec les troupeaux est devenue annuelle, au gré des saisons. Leur territoire ne cesse malheureusement de se réduire au fil du temps…

La Laponie

Le saviez-vous ? 

La Laponie est une région située au-delà du cercle polaire arctique, à cheval sur les territoires norvégien, suédois, finlandais et russe. Le Cap Nord est d’ailleurs le point le plus septentrional de l’Europe. 

Certains des pays du territoire sont des républiques, d’autres des monarchies. Certains font partie de l’Union Européenne et/ou de l’OTAN, d’autres non. 

Toutefois, une institution commune permet de régir la Laponie : le conseil nordique. Aussi, la convention de Schengen y est ratifiée et l’Union nordique des passeports permet une libre circulation des citoyens du territoire sans contrôle aux frontières.

La région de Laponie dans le nord de la Suède est classée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO pour son site naturel et culturel. 

Croyez moi, la Laponie vaut le déplacement ! 

Vous aussi, visitez le musée Sami de Kiruna : https://nutti.se/

Remerciements :
Guillaume Roperch
Toute l’équipe de Nutti Sàmi Siida

velit, neque. ut suscipit non ante. lectus at