DES CONFITURES MADE IN QUIBERON

Pas de doute, les patronnes sont tombées dans la marmite étant petites. Regardez plutôt :


Mon ressenti suite au tournage :

C’est en 1973 que les parents de Vérène et Marie-Charlotte créent La Cour d’Orgères. A la base spécialistes du fromage de chèvre, ils vont vite se diversifier pour proposer notamment… de la confiture !

Installées sur la presqu’île de Quiberon dans les années 1980, les filles vont reprendre l’affaire familiale et développer toute une gamme de délicieuses confitures. On y trouve les fruits « classiques » appréciés de tous (l’abricot est la confiture la plus vendue !), et d’étonnantes créations comme la « Parlez moi d’amour » à la groseille, orange et à l’amour en cage.

En plus, les fruits sont choisis avec la plus fine attention. Certains viennent même de Bretagne comme les mures, les kiwis, etc… ! Et ça, c’est 200% validé !

Bref, autant vous dire que j’ai adoré m’immerger dans le quotidien de Vérène ! De cette expérience, j’en retire principalement la notion de passion avec laquelle toutes ces confitures sont réalisées. Passion & amour : La recette du succès de La Cour d’Orgères.

Plus d’infos sur http://www.lacourdorgeres.com

P.S : Dommage, la confiture « Evan de Bretagne » n’est pas encore commercialisée, mais j’en garde jalousement 2 pots totalement uniques à la maison !